IMG_20210113_165641 (5).jpg

Mon chemin personnel en art transformationnel intuitif

IMG_20210113_165641 (6).jpg

Attention
En tant qu'accompagnante en art-thérapie intuitive, le parcours que je vous propose est beaucoup plus simple.
Vous n'utiliserez ni la peinture à l'huile, ni la peinture acrylique.
Il s'agit de poser votre ressenti par les techniques proposées et
cela ne ressemblera pas à mes tableaux réalisés en autodidacte.

IMG_20210113_165641 (5).jpg

Le début du chemin

Depuis toujours, j'aime la peinture et la couleur. Le seul souvenir que j'ai de la période de ma toute petite enfance est l'odeur de l'atelier de peinture quand j'étais en maternelle.
Pourtant, c'est tardivement dans ma vie, vers 37 ans, que je commence à pratiquer la peinture. J'ai besoin de couleurs denses et de matière et c'est pourquoi j'essaie la peinture à l'huile. Je pouvais faire les mêmes gestes pendant des heures en étant "en pleine conscience", ce qui n'était pas du tout possible pour moi dans ma vie quotidienne. Mais à cette époque, j'étais loin de la pleine conscience, que je ne connaissais même pas.
 
La première fois où j'ai entendu le terme "d'art intuitif", c'était il y a deux ans.  Depuis plus de 10 ans, je peignais en autodidacte et je m'étais souvent demandée pourquoi il m'était impossible d'organiser une exposition, malgré des demandes de la part de mon entourage. Et tout à coup, j'ai compris : je pratiquais sans le savoir "l'art intuitif" et mes tableaux étaient tellement reliés à mon intériorité qu'il m'était impossible de "les exposer" au grand jour. Faire face à mes productions était, à cette époque, très confrontant pour moi.
 
J'ai repris alors mes tableaux, et je les ai "regardés" avec le regard de "l'art qui transforme" et cela a été une révélation : j'ai pu observer ma transformation intérieure reflétée par à la modification et à l'évolution de mes tableaux au cours du temps. Cette prise de conscience a été fondamentale pour le travail que je propose aujourd'hui. 

IMG_20210113_165641 (5).jpg

Peinture à l'huile

Pendant des années, j'ai peint uniquement du rouge et du orange, témoin de ma colère intérieure. D'ailleurs peindre me mettait beaucoup en colère, je contactais fortement mes émotions. Je sentais de la violence en moi et elle se manifestait notamment dans la manière dont je peignais : en malmenant le pinceau, en détruisant quasi systématiquement ce qui venait intuitivement, en le recouvrant de rouge. Il y avait beaucoup de matière. J'étais souvent fatiguée et triste d'avoir gaché tout le tableau, mais je ne pouvais pas faire autrement. Progressivement d'autres couleurs se sont invitées.

IMG_20210730_120707 (11).jpg

Travail sur les ombres

Qui suis-je?

IMG_20191021_120215.jpg

Négation de moi-même
Autodestruction

20070419_113945 (2)_edited.jpg
20070420_085736 (2)_edited.jpg

Tristesse

IMG_20191021_120546.jpg

Colère

IMG_20191021_114547 (2)_edited.jpg

Le corps qui pleure

IMG_20191021_120342 (2).jpg
IMG_20210730_120707 (11).jpg

Travail de deuil

Yohann
Travail de deuil

IMG_20191021_120421 (2).jpg

Aurore
Travail de deuil

20070418_140722 (2).jpg
IMG_20210730_120707 (11).jpg

Travail de psychogénéalogie

Ida
Travail sur les ancêtres

1570615793290.jpg

Travail sur la guerre d'Algérie

20070321_092730 (2).jpg

Travail sur la Shoah

20070329_171547 (2).jpg

Durant toutes ces années, j'étais seule, totalement seule. Je n'avais quasi pas de retour de la part d'autres personnes, si ce n'est parfois qu'elles trouvaient "beau" un de mes tableaux mais je ne pouvais absolument pas "recevoir" cela. Et pour cause, c'était toutes mes ombres qui se manifestaient et à cette époque, je ne pouvais pas encore les accepter.

IMG_20210730_120707 (11).jpg

La lumière apparaît

Progressivement, il y a eu quelques tableaux où la lumière apparaissait, où quelque chose de nouveau semblait émerger. Mais rapidement, je retombais dans la négativité.

Lumière naissante

Lueur

20120426_114304 (2)_edited.jpg
IMG_20191021_113950.jpg

Lumière qui perce

IMG_20191021_113928.jpg
IMG_20210730_120707 (11).jpg

La peinture qui pleure

Puis, je me suis mise à créer des tableaux en faisant couler la peinture, "la peinture qui pleure". Ce n'était pas moi qui amenait consciemment des formes ou des couleurs, c'était la peinture qui coulait, qui se mélangeait. Je contactais un peu de joie lorsque je faisais cela mais dès le lendemain, tout s'était transformé, indépendamment de ma volonté et là, la colère et la tristesse m'envahissaient. J'ai fait cela pendant plusieurs années. Maintenant je me rends compte que c'était ce que je vivais en miroir dans ma vie, je me laissais "porter" par la vie, j'allais là où la rivière coulait et c'était, au début, une certaine satisfaction mais très rapidement je déchantais car cela ne me correspondait pas. Jamais, et je peux vraiment dire jamais, je ne me suis posée et je ne me suis demandée "Mais qu'est ce qui m'anime vraiment?" en dehors du fait d'être médecin. Je sentais que quelque chose n'était pas vraiment aligné, mais quoi?

Manu
Travail de deuil

IMG_20191021_121234.jpg

Douceur et colère
Travail de deuil

IMG_20191021_105813.jpg

Résistance

IMG_20191021_122302 (2).jpg

Perdition

20180729_144916.jpg

J'accepte mes ombres

1570009471093.jpg

Tumulte intérieur

IMG_20191021_114408.jpg

Féminité souffrante

IMG_20201006_164351 (2).jpg

Libération des monstres intérieurs
Début d'acceptation

IMG_20210121_171012 (2).jpg

La licorne
Découverte d'une nouvelle partie de moi

1565254882887.jpg
IMG_20210113_165641 (5).jpg

Acrylique pouring

Je suis ensuite passée à l'acrylic pouring : une technique de peinture où des produits permettant de créer des effets particuliers sont ajoutés à la peinture acrylique. Et là encore, cela a été la déception. Je ne maitrisais pas ce que je faisais. C'était même pire que la période avec la "peinture qui coule" car je passais un temps très long à la préparation avec les produits, ce qui m'énervait beaucoup et la peinture en elle-même se faisait en quelques minutes!!!
Je me rends compte maintenant que cela faisait écho à mon attitude dans le monde, à savoir aller chercher à l'extérieur les solutions, sans vraiment me poser. Je cherchais constamment de nouvelles connaissances pour enrichir ma pratique médicale, croyant que cela ferait de moi un meilleur médecin et donnerait plus de sens à mon travail, au lieu d'écouter les richesses en moi et de les offrir telles qu'elles sont. En réalité, je rajoutais toujours plus (comme le rajout de produits avec la peinture) là où accueillir et offrir ce qui était présent en moi aurait été précieux pour ma vie intérieure et mon travail.

Déstructuration

Dualité  : je m'éloigne de qui je suis

IMG_20191021_113801 (2).jpg
IMG_20210113_165641 (5).jpg

La peinture intuitive

1565255355275 (2).jpg

Confusion

IMG_20191021_115210 (2).jpg

Puis je suis arrivée progressivement, toujours toute seule, à la peinture "intuitive". Je me posais, je faisais quelques respirations conscientes, je me connectais à mon intérieur et je me mettais à peindre. J'avais déjà fait cela en quelques occasions au début de ma pratique de peinture mais je remettais systématiquement des couleurs par dessus et je détruisais tout ce que je faisais. Et de nouveau, j'ai eu cette attitude, jusqu'à ce qu'une personne extérieure, mon enseignante en art-thérapie spirituelle, me dise que le tableau dont je lui avais envoyé une photo était vraiment très profond et très connecté. Malheureusement je l'avais déjà détruit !!! Suite à cela, j'ai réalisé certains tableaux de façon intuitive, en les conservant.

J'entre dans les profondeurs de mon âme

IMG_20191021_113242.jpg

Rencontre

1573116292767.jpg

Emerveillement

IMG_20210730_120707 (14).jpg

Douceur

IMG_20210511_174746 (2).jpg

Je me suis rendue compte combien avancer seule a été long et fastidieux, c'est pourquoi j'ai décidé de devenir une accompagnante en art-thérapie intuitive.
Je comprends maintenant que si j'avais été accompagnée plus tôt dans cette traversée, j'aurais peut-être pu avancer plus vite. J'ai d'ailleurs pu le voir pour moi-même depuis ces deux dernières années, où j'ai évolué grâce à l'art en étant accompagnée par une art- thérapeute spirituelle. Le fait d'aller partager mes ressentis, mes prises de consciences, d'avoir une personne en face qui me soutenait inconditionnellement, dans l'amour et la bienveillance, et me montrait ce que je n'arrivais pas à voir ou à conscientiser seule, a été une aide précieuse et m'a permis enfin de "toucher qui je suis vraiment", "d'être plus en accord avec mon être profond" et de "découvrir ce qui m'anime vraiment".
Je propose donc, à mon tour, de vous accompagner dans ce voyage au cœur de vous-même, afin d'accéder à qui vous êtes vraiment, pour permettre à vos forces de guérison de se déployer.

IMG_20210113_165641 (5).jpg

Et la Joie jaillit dans la Vie

20080705_223349.jpg